Qu’est ce qu’une grelinette et à quoi sert elle ?

La grelinette ou biogrif, biofourche, bobèche… est un outil de jardinage qui a le vent en poupe à l’heure actuelle. Cela vient sûrement du fait qu’il s’agit d’un matériel qui rend favorable une culture plus écologique, économique et ergonomique. Des avantages qui font d’elle le matériel le plus prisé par les cultivateurs professionnels et les amateurs du jardinage.

Grelinette, une fourche à deux manches

La biofourche ressemble approximativement à un matériel deux en un. Il se distingue largement des autres outils de jardinage de par ses deux manches forgées en métal ou taillées en bois. Contrairement à une fourche ordinaire, la grelinette comprend au moins 3 dents et 5 ou 6 au maximum. le principe d’utilisation est simple puisqu’il suffit au jardinier ou au cultivateur de saisir les deux manches et d’enfoncer l’ensemble de ses dents avec force dans le sol, le champ, etc. Il doit par la suite le manipuler en effectuant des va-et-vient d’avant en arrière avec ses bras. Le but étant d’aérer et d’ameublir suffisamment le sol sans pour autant le retourner en profondeur.

Un outil pour quel usage ?

Dans les travaux de jardinage, la grelinette sert principalement à retourner la terre située sur la surface du sol. Il s’agit également d’un outil par excellence qui permet d’incorporer efficacement de l’engrais ou du compost, de préparer le sol de manière à le rendre prêt pour le prochain semis, la prochaine plantation, etc. À part cela, elle permet aussi d’arracher facilement les mauvaises herbes tout en aérant le sol. Pendant l’hiver, cet outil est utilisé pour ameublir la terre afin que celle-ci puisse faire face au mieux au gel et à la neige.

Utiliser la grelinette au potager

En plus d’être un outil pratique pour les grands travaux de jardinage, la grelinette est aussi un matériel indispensable au potager. Elle permet en effet de récolter soigneusement les légumes à racine comme les pommes de terre, les carottes…, sans pour autant les abîmer. Elle sert également à perforer, autrement dit à trouer le sol avant de procéder au semis de certains légumes et fruits issus de graines, à l’exemple des poireaux, salades, etc. Par ailleurs, cet outil est aussi utilisé à des fins écologiques pour la simple et bonne raison que son action se limite uniquement aux couches superficielles ou plus précisément à la surface visible du sol, du potager, etc. Il permet ainsi de ne pas heurter ou bouleverser l’écosystème. Bref, un outil de jardinage qui œuvre en faveur de l’environnement.

Tondeuse pour une grande surface de terrain : quel modèle privilégier ?
Mode d’emploi pour utiliser un coupe bordure électrique en toute sécurité