Potager et qualité de la terre : comment analyser son sol ?

La composition du sol est très différente d’une région à l’autre. Faire une analyse physico-chimique vous permet de déterminer la qualité de la terre de votre jardin. Vous pouvez connaitre mieux les corrections et les améliorations à apporter sur votre terre. Il est très recommandé d’analyser son sol avant de planifier un projet de plantation.

Déterminer les caractéristiques du sol

Les sols se diffèrent par leurs compositions et leurs caractéristiques (argileux, calcaires ou humifères, acides ou alcalins, etc.). Comment analyser son sol ? C’est très simple. L’observation des plantes qui poussent naturellement sur le terrain vous donne quelques informations concernant le type du sol. À titre d’exemple, le coquelicot aime les terres calcaires, la fougère pour ceux des sols humifères, l’ortie révèle un sol frais, humide, bien aéré et riche, etc. Pourtant, tout cela reste une simple indication. Avant de commencer la plantation, vaut mieux effectuer une analyse physico-chimique pour savoir précisément les principales caractéristiques du sol. La détermination de ses différentes caractéristiques vous permet de connaitre la qualité de la terre de votre jardin.

Principales étapes à suivre pour effectuer une analyse de sol

Pour améliorer ou fertiliser votre sol, analyser son sol reste l’unique solution afin de connaitre les besoins des végétaux et les corrections nécessaires. Les diverses étapes à suivre sont le prélèvement, la préparation des échantillons, les analyses proprement dites. Le prélèvement sera effectué dans plusieurs endroits de votre terrain pour que l’échantillon soit représentatif. La terre est prélevée plus précisément sur une couche de terre cultivable de 20 à 30 cm de profondeur (dite couche arable). Puis mélangez les différents prélèvements afin d’obtenir un échantillon homogène. L’analyse du sol peut être réalisée à la maison ou en faisant appel à un laboratoire pour effectuer une analyse complète.

Faire une analyse complète du sol

À titre indicatif, vous pouvez définir d’avance le pH du sol en vous servant d’un kit d’analyse de sol. Même si ce n’est pas une analyse complète, vous gagnez davantage d’une information précieuse. Pour obtenir des détails précis sur la composition de votre terrain, vous pouvez confier à un laboratoire de procéder à une analyse complète du sol. Avant d’envoyer les échantillons au laboratoire, il serait mieux de connaitre les différentes modalités à respecter. Ainsi, analyser son sol reste l’élément indispensable avant de cultiver votre potager. Les analyses vous permettent de savoir les différents apports nécessaires pour que votre culture réussisse. Vous bénéficiez alors des informations plus larges et complètes de votre jardin potager.

Le principe de la plantation intercalaire
Tailler un pied de tomates : tous nos conseils