Pourquoi la concombre est un fruit ?

Publié le : 28 juillet 20217 mins de lecture

Les concombres existent presque dans le monde entier. D’ailleurs, ils sont appréciés par beaucoup de gens. Le seul hic est le fait de ne pas savoir réellement si le concombre est un légume ou un fruit ? D’autant plus qu’il y a un certain écart entre les fruits et les légumes. Avant d’entrer dans les détails, il faut savoir qu’il est à la fois les deux. Cependant, reste à savoir à quel type de personne vous vous adressez ; un botaniste, un nutritionniste ou un cuisinier ?

Le concombre : un fruit selon la définition botanique

Le concombre fruit ou légume ? De son métier, il n’est pas étonnant que le botaniste inclus le concombre dans la classe des fruits, vu que cette classification est basée sur les caractéristiques physiologiques de la plante. Selon la définition botanique, un fruit comprend, généralement, des graines, produits via l’ovaire d’une plante florissante. Autrement dit, le fruit est le responsable de l’acheminement des graines de la plante. En plus de cela, un fruit devrait pousser de la fleur d’une plante et comporter une graine minimum. Avec cette connaissance, n’importe qui aurait affirmé que le concombre est classé parmi les fruits. En effet, il est évident que celui-ci contient plusieurs graines au milieu. De plus, il provient de la fleur du plant de concombre. Par ailleurs, notez bien qu’il n’existe pas de définition exacte dédiée aux légumes. Globalement, il se déduit tout simplement par le fait que des parties de la plante sont nutritionnelles (les feuilles, les tiges, les racines). Pour avoir plus d’information, veuillez cliquer ici creabricojardin.fr

Culinairement, le concombre est un légume

Un individu ordinaire tel qu’un nutritionniste ou cuisinier se contenterait d’une logique de classification culinaire, dont la définition du concombre fruit ou légume est considérée différemment. Celle-ci concerne la façon dont les plantes sont préparées ou cuisinées ainsi que leur type de saveur. En termes culinaires, les légumes sont des produits solides, ayant souvent un goût pas très agréable. En effet, ils sont plutôt destinés à être préparés dans des plats sautés, des ragoûts ou des soupes. Quant aux fruits, de simples personnes diraient simplement qu’ils ont une texture moelleuse, avec un goût généralement sucré ou/et acide. Souvent, ils sont savourés crus pendant les desserts ou confitures. Comme vous le savez, le concombre est rafraîchissant et croquant. Toutefois, il peut, également, être cuisiné pour des plats salés (les marinades). D’où le rangement de concombre parmi les légumes.

Botanique ou culinaire ?

Vous avez sans doute remarqué que les classifications énoncées précédemment entraînent un certain débat. De plus, chaque consommateur a sa propre fin. Par exemple, le botaniste a pour nature de découvrir et comprendre la réelle origine des concombres. Ainsi, cela lui permet, également, de localiser les diverses variétés de concombres. En même temps, il pourra distinguer la manière de cultiver et de récolter de chaque variété. De son côté, la classification culinaire servira certainement au grand public, vu que les produits de la même famille botanique peuvent avoir une composition nutritionnelle différente. Les concombres, pastèques, courges doubeurre, et citrouilles melons cantaloup, par exemple, appartiennent à une famille botanique identique. Cependant, ce n’est pas le cas pour leurs compositions nutritionnelles. Et voici quelques autres fruits botaniques estimés comme légumes au sens culinaire : cornichon concombre, maïs, avocat, tomate, olives, etc.

Les atouts des concombres

Que vous préfériez la salade de tomates, ou que vous la mélangez avec du yaourt pour faire du tzatziki ou une saveur 100 % originale, le concombre est un excellent aliment pour la santé et la forme. Les légumes et les fruits d’été comme le cornichon concombre revient dans votre assiette. Entre eux, le concombre, du point de vue de la nutrition et des calories, c’est un excellent aliment. Il appartient à la même famille de la courge et melon, on le consomme comme légume, mais sa nature est un fruit. Ses nutriments antioxydants, anticancéreux et anti-inflammatoires les plus riches se trouvent dans les graines et dans la peau. Choisissez, donc, des concombres issus d’une agriculture biologique afin de pouvoir les manger entiers après les avoir soigneusement lavés. Et profitez des bienfaits du concombre comme : hydratant : 95 % des concombres sont de l’eau. Une consommation régulière, surtout en été, peut reconstituer en douceur l’humidité. 

Autre conseil : trempez quelques tranches de citron et des glaçons dans votre bouteille d’eau au goût. Vous serez plus motivé à boire, pendant toute votre journée. 

Prévention du cancer : a répertorié la plupart des études sur les effets anticancéreux des concombres. Grâce à ses nutriments, il peut lutter contre la prolifération des cellules cancéreuses du pancréas, et il limite le risque de cancer de l’ovaire, de cancer du sein, de cancer de la prostate et de cancer de l’endomètre. 

Il protège vos os : selon les rapports, l’équivalent d’un bol de concombre rempli de concombres peut couvrir environ 20 % de votre besoin quotidien en vitamine K, et cela est nécessaire pour solidifier tous vos os. Combiner la consommation régulière de concombres avec des nourritures riches en vitamine D peut réduire le taux de fractures en améliorant la densité osseuse. Pour votre santé cardiaque : les concombres sont riches en vitamines K et en potassium. 

L’engrais organique : une solution écologique pour une agriculture durable
Comment aménager un carré potager ?

Plan du site